vendredi 2 février 2018

L’Irlande des laissés pour compte : Hérésies glorieuses

Dans la ville de Cork en Irlande l’héritage d’une église catholique omniprésente et sans pitié et les ravages de la crise économique ont laissé sur le bord de la route bon nombre d’habitants. Des êtres   qui ne sont plus maîtres de leur destin se débattent dans la tourmente.

L’histoire débute par le meurtre accidentel d’un marginal qui va entraîner les personnages dans une spirale infernale. Il y a là Maureen qu’on a forcée à abandonner son enfant et à quitter la ville quarante ans plus tôt, Jimmy son fils impitoyable caïd, Tony veuf et alcoolique, père de six enfants et totalement dépassé, Ryan son aîné adolescent fragile et apprenti-dealer, Georgie fugueuse, contrainte de se prostituer et à laquelle, aussi, on prendra son enfant.



D’autres personnages tout aussi perdus animent ce portrait d’une Irlande contemporaine loin des images de cartes postales.

Pour mieux supporter une vie aussi dure il y a bien sûr l’alcool, depuis toujours, auquel s’ajoutent aujourd’hui les drogues qui font oublier aux plus jeunes qu’ils n’ont pas d’avenir.

Dans ce contexte très noir le lecteur suit avec passion ces hommes et ces femmes qui n’ont plus de prise sur leur vie. Le désespoir mais aussi une certaine tendresse coulent entre les pages. Ils n’ont rien mais ils sont terriblement vivants. 


Le style réaliste et puissant, une langue parfois dure et crue nous emmènent encore davantage au cœur de cette histoire. 


On est emporté par une énergie vitale.

Ce premier roman d’une jeune auteur irlandaise ne laissera personne indifférent.

Isabelle C., bibliothécaire 


emprunter Hérésies glorieuses à la bibliothèque

Hérésies glorieuses
par Lisa McInerney
J. Losfeld 2017 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire