mardi 6 février 2018

 Les mémoires d’un chat


Satoru doit se séparer de son chat qu’il a recueilli il y a 5 ans. Nana était alors un chat errant.
Ils vont partir en voyage, à la rencontre d’amis de Satoru pour que ce dernier puisse confier son chat...



Nana (qui veut dire 7 en Japonais) a une queue en forme de 7, « une queue qui accroche de jolies choses. »


C’est à travers ces voyages que le lecteur va découvrir une partie de l’histoire de Satoru, son passé, ses amis mais aussi les gouts de Nana, son regard d’animal, sa loyauté…

Roman drôle et tendre, rempli d’émotions et de partages.
Un voyage à travers le Japon, les amitiés et les souvenirs.


Les 5 parties du roman portent chacune le nom de la personne chez qui Satoru se rend, celle-ci évoquera ses souvenirs.

Ce livre est pour moi un véritable coup de cœur et un magnifique hymne à l’attachement.
L’auteure s’arrange pour nous montrer le beau côté des choses alors que les larmes montent aux yeux.


La forme d’écriture évoque un certain respect et une mise à distance qui évite la sensiblerie.


Hiro Arikawa, 45 ans est née au Japon.
Elle a reçu le 10éme grand prix Dengeki en 2003.
Egalement auteure de mangas et de roman Young Adult, vous pouvez la retrouver dans notre catalogue :


Hiro Arikawa

Et pour emprunter les mémoires d’un chat
Aux éditions Actes Sud, 2017



Corinne L.C, bibliothécaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire