mercredi 21 février 2018

Cortex : de la bombe

cortex, écrit par Ann Scott
Los Angeles, aujourd’hui. La cérémonie des Oscars commence. Plus de trois mille personnes réunies dans la salle du Hollywood and Highland, quand soudain une explosion.

Un roman de
Ann Scott 

La rumeur se propage. Qui est mort, blessé, Meryl Streep, Brad Pitt ? Angie, l’héroïne, amoureuse, à l’intérieur, cherche Jeff, son producteur. Russ, s’improvise secouriste et Burt, à l’extérieur, comment agit-il ?

Ann Scott, l’auteure, écrit d’une manière rapide, dense, une scène de chaos où pointe l’urgence de la situation. L’effet de Blast, l’onde de choc se reconnait dans l’écriture par des retours en arrière récurrents. Des omissions volontaires troublent parfois la lecture. Bouleversant.

J’ai aimé ce livre qui décrit un état d’urgence avec ce que cela entraine pour les personnes, l’entraide, la solidarité. L’auteure, marquée par une situation similaire nous interpelle. Entre amours perdus, sidération et passion du cinéma, chacun se remet en question. Quel futur s’offre à nous sans ces visages familiers qui ont façonné nos rêves ? Magnifique.

Catherine M. 


emprunter Cortex à la bibliothèque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire