mardi 9 janvier 2018

UN DRAGON SUR LE DIVAN

Un dragon sur un divan de psychanalyste …Le titre du livre de Pascale Hassoun peut paraître surprenant.. Peut-on imaginer le  dragon, animal mythique, aux multiples facettes, symbole de la culture chinoise,  s’installant sur un divan freudien ?

Tout au long de ce récit passionnant, issu de la rencontre de Pascale Hassoun avec Huo Datong, psychanalyste chinois formé en France, l’auteur nous fait part de sa rencontre avec la culture chinoise, les mythes fondateurs de l’empire du Milieu : l’importance du lien trans-générationnel, le culte de la pensée confucéenne, la place de l’enfant unique, la croyance karmique pour n’en citer que quelques-uns…




Tout en faisant référence à Freud, elle est amenée à réinventer, à repenser son expérience, confrontée à la complexité d’une culture, d’une langue, d’une pensée conceptuelle différente.

Son récit riche de rencontres, d’échanges, nous invite, dans un langage simple,  à bien des réflexions sur la transmission de la psychanalyse : se pencher sur l’autre, sa différence, ses traumatismes, ses humiliations, ses non-dits, l’impossibilité à dire dans une génération qui se manifeste dans la génération suivante. Tout comme dans la psychanalyse freudienne, le récit de Pascale Hassoun  incite  les jeunes psychanalystes et leurs patients à franchir le seuil, pour se pencher sur leur part d’ombres...


Cette rencontre emplie de bienveillance, de tolérance, de curiosité, évite l’écueil missionnaire, pour questionner  avec beaucoup de sensibilité, la pratique face à l’autre, ce toujours inconnu. Et pour nous rappeler que la psychanalyse n’est pas un dogme mais bien une pensée en mouvement.



Emprunter Un dragon sur le divan à la bibliothèque

Elisabeth C., bibliothécaire


Un dragon sur le divan
Pascale Hassoun
Erès poche 2017 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire