mardi 26 décembre 2017

Anna Politkovskaia, journaliste dissidente



Anna Politkovskaia (1958-2006) était une journaliste russe qui exerçait son métier comme un sacerdoce et une profession de foi. Révoltée par l'instrumentalisation médiatique et politique de la guerre en Tchétchénie par Vladimir Poutine lors de ses deux premiers mandats présidentiels (2000-2008), elle a pris le risque d'enquêter sur le terrain et de révéler ce que le gouvernement muselait. Au prix de sa vie...

 


Un combat pour la vérité

Refusant de céder aux intimidations du pouvoir en place et à l'autocensure que lui conseillait parfois ses pairs, Anna Politkovskaia s'est rendue plusieurs fois dans cette région du Caucase, a rencontré civils et militaires des deux camps, ainsi que les ex-président et ex-premier ministre tchétchènes, pour confronter les points de vue. Elle en a publié des articles incisifs destinés à divulguer une autre version des faits que celle diffusée via les circulaires militaires ou les médias moscovites fidèles au régime. Son credo était : "la déontologie journalistique nous interdit d'embellir la réalité".

Paria en Russie, encensée à l'étranger

De plus en plus isolée en Russie du fait de son obstination, des menaces de mort et des tentatives de l’éliminer qui s'ensuivaient (torture, empoisonnement...), Anna Politkovskaia fut cependant soutenue et primée dans le monde entier pour son courage par la communauté journalistique. Elle fut assassinée dans le hall de son immeuble le 7 octobre 2006, jour du 54e anniversaire de Vladimir Poutine. Les auteurs supposés du meurtre comparurent deux ans plus tard, mais le jugement fut cassé par la Cour Suprême en juin 2009, faute de preuves suffisantes. Le commanditaire n'a jamais été officiellement cité, mais c'est un secret de polichinelle...

Une BD en guise d’hommage

Le roman graphique Anna Politkovskaia, journaliste dissidente est le portrait de cette grande dame du journalisme indépendant d'investigation. Il est issu de la traduction d'une BD italienne parue en 2010. Il est enrichi d’interviews que des auteurs italiens d’essais et de films documentaires lui ont consacrés.




Séverine D., Bibliothécaire


Emprunter Anna Politkovskaia, journaliste dissidente

Pour aller plus loin, emprunter les ouvrages d’Anna Politkovskaia :


Tchétchénie, le déshonneur russe
Douloureuse Russie
…et le film documentaire Lettre à Anna qu’Eric Bergkraut a réalisé à son sujet

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire