jeudi 7 septembre 2017

Histoire de Ouf pour l’Expo de Ouf

Cet ouvrage (re)trace quatre années d’une aventure, d’un lieu et d’un évènement. Il est sorti au moment de la cinquième édition de l’Expo de Ouf. Il est le témoignage d’un succès porté par des artistes talentueux.


Le lieu : principalement le quartier Gambetta, également le quartier Richelieu.
L’évènement : « L’Expo de Ouf », organisée par l’association Bullshit et le Spot.
C’est aussi l’histoire de l’initiateur, venu des cultures dites « alternatives », du monde du skate qui lui a appris à voir le monde autrement.


Cédric Crouzy a la passion de cette culture urbaine. Il veut la faire connaitre et souhaite créer un festival « Urbanime » qui n’a pu voir le jour malgré son investissement.
Après une première exposition, on met à sa disposition une galerie d’art. Tout près, une porte de garage défoncée, un endroit immense à l’abandon. Renseignement pris, le propriétaire est la personne qui prête la galerie. Il souhaite vendre mais accepte de le prêter le temps de la vente.
Cédric est ravi. Il a un lieu où accumuler tout un bric-à-brac qui prend la forme d’une expo, où inviter des amis. L’association Bullshit est naissante. De petites initiatives attirent un monde qui n’est pas celui du skate mais curieux de découvrir ce nouveau lieu de création et d’échange.
Pour une soirée expo pour le lancement de Sarcasme, un fanzine où des artistes sont invités à sa création et à exposer, il souhaite un lieu hors norme et il le trouve.
Il contacte le graffeur SupoCaos qui, accompagné d’autres amis, investissent le lieu avec des artistes locaux. En tout, 26 répondent présents. L’expo de Ouf est lancée.

A partir de là, les évènements s’enchaînent presque naturellement. Lors d’une soirée, une amie créatrice, Wanda, lui présente Nicolas qui lui propose, sans qu’il le demande, un lieu de 500 m2 s’il souhaite faire une deuxième édition.
Un projet, une équipe et chacun se transforme en maçon, même jusqu’à construire une piste de skate en béton à l’intérieur de l’espace.


Les idées foisonnent.


C’est l’envie d’investir la rue, de redynamiser des espaces, d’égayer des murs délabrés, mais de façon légale, ce qui complique les choses car il faut convaincre et demander les autorisations nécessaires auprès de l’administration.
De démarches en  rencontres, sachant saisir l’opportunité, grâce à l’énergie, à la volonté d’un homme et d’un groupe d’artistes, l’art couvre les murs des rues d’un quartier, puis d’un autre de magnifiques fresques, à l’image de Maye qui signe l'une des fresques les plus spectaculaires de l'Expo de ouf avec son personnage aux couleurs automnales.


Livre passionnant, cette rétrospective est illustrée de photos des œuvres et des acteurs de cette aventure en pleine création ou en pleins travaux. Il nous plonge dans le monde de personnes passionnées par l’art urbain et dans le cœur de notre ville dont il fait désormais partie et offre un parcours riche en émotions.


Isabelle P. Bibliothécaire


Actualités et informations locales FL 432 EXP

L'expo de ouf 
Association Bullshit 2016

emprunter l'Expo de Ouf à la bibliothèque

tout sur la dernière Expo de Ouf 2017







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire