mardi 4 juillet 2017

La tresse

Trois vies de femmes, dans trois continents différents. L’Inde, la Sicile et  le Canada. Trois destins à prendre en main.Trois courages pour s’extraire des diktats de la société. Trois récits entrelacés comme les trois mèches d’une tresse.


Smita est une intouchable, une espèce jugée trop impure en Inde, qui vit à la périphérie de l’humanité et qui doit rester invisible. Comme sa mère, elle est « extracteur », elle nettoie les excréments des familles plus aisées du village.
L’amour de son mari - chasseur de rat - la fait tenir, et l’espoir que sa fille pourra aller à l’école et   aspirer à une vie meilleure. Le   jour où son enfant est   humiliée   par son enseignant, elle prend la fuite, loin du village. 


Guilia, une jeune sicilienne, travaille dans l’atelier de perruques en cheveux naturels de son père. Après sa mort, elle hérite d’une entreprise au bord de la faillite.
Guilia fait tout pour sauver la société et son personnel, sans que rien ne l’arrête. Elle ne cherche pas de mari, ni d’amoureux, elle passe ses nuits à lire.


Sarah, 40 ans, brillante avocate et mère de trois enfants. Très ambitieuse. Elle a choisi de faire carrière au mépris de sa vie de couple.
Après deux divorces, elle mène de front carrière et éducation des enfants. Jusqu’au jour où elle découvre qu’elle est atteinte de cancer. Un autre combat commence pour elle, sans rien laisser paraître.


Premier roman de Laetitia COLOMBANI. Récit au style fluide. De courts chapitres qui s’achèvent tous par une nouvelle révélation. Roman à rebondissement.
La tresse est aussi un roman de la détresse, un hommage au courage, ce qui le rend dramatiquement beau et universellement juste.


Hanane. L, bibliothécaire



emprunter La tresse à la bibliothèque 


La tresse
Laetitia Colombani
Grasset 2017

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire