mercredi 12 juillet 2017

La Camargue gardoise

Photographe professionnel, Jacques Sourioux est un amoureux de la Camargue. Il en a sillonné les chemins, visité les moindres recoins.
Il dédie donc tout naturellement un ouvrage à la Camargue gardoise, illustré de ses nombreuses prises de vue. Mais ce n’est pas uniquement un livre de  photographies comme il en existe déjà.



Il décrypte également l’histoire de cette région, singulière et fragile, qui vient de recevoir le label « Grand Site de France », en commençant par « Il était une fois », comme une belle histoire à raconter.

L’histoire locale avec un grand H, car, après quelques lignes sur notre région il y a 60 millions d’années, on arrive, il y a 8000 ans à cette lagune immense qui couvre à l’époque l’espace d’Aigues-Mortes à Sète.
Présence attestée par des traces d’habitat, d’inhumation, d’urnes contenant des céréales, l’homme trouve une richesse entre plaine et mer qui lui permet de varier son alimentation.
Puis vient l’âge du bronze et l’âge de fer. La venue des Celtes, des Ligures et des Volques, des Romains, et d’autres peuples qui viennent parfois faire du commerce mais le plus souvent veulent envahir cette riche région.
L’histoire continue bien sûr. Les croisades, l’édification d’Aigues-Mortes, les guerres de religion…
Puis la découverte des traditions, des hommes, la visite des huit communes du Grand Site de France de la Camargue gardoise,  Aigues-Mortes, Aimargues, Beauvoisin, Le Cailar, Le Grau-du-Roi, Saint-Gilles, Vauvert et Saint-Laurent-d'Aigouze, avec, toujours une réflexion historique.


Très bien documentée, on se laisse « embarquer » dans cette histoire, riche d’événements et portée par les photographies de l’auteur.
Ce n’est pas un livre de plus sur la Camargue. Il s’agit d’un livre d’histoire locale écrit par un amoureux de ce lieu entre Languedoc et Provence.


Ainsi que le dit Léopold Rosso, Président du Syndicat mixte pour la protection et la gestion de la Camargue gardoise dans sa préface, l’auteur se fait l’ambassadeur du travail collectif qui a, entre autre, été récompensé par l’obtention du label.


Isabelle P. , bibliothécaire 

emprunter la Camargue gardoise à la bibliothèque

La Camargue gardoise
Jacques Sourioux

2016

 







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire