vendredi 19 janvier 2018

O Nuit, ô mes yeux, où l'âge d'or égyptien



Lamia Ziadé nous propose un voyage à peine fantasmé dans une époque où tout est possible. Le Caire, capitale culturelle du monde arabe des années 20 à 70 attirait tels des papillons de nuit, les artistes des pays alentours. Oum Kalthoum régna en maître sur la ville pendant 50 ans que ce soit à la radio ou au cinéma. Entrée dans la postérité, elle en fit presque oublier les autres artistes qui transformèrent profondément la culture arabe et son rayonnement à travers le monde.

mardi 16 janvier 2018

Brad ANDERSON, The Machinist

Pas très connu, ce film à petit budget de Brad ANDERSON, porté par un Christian BALE époustouflant, est pourtant un authentique joyau. The Machinist est le digne représentant d’un certain cinéma américain qui a encore (on pourrait parfois en douter…) quelque chose d’intéressant à dire. Il inverse notamment un procédé scénaristique vieux comme le cinéma, j’entends par là la plongée dans le surnaturel…


vendredi 12 janvier 2018

Cinquante grammes de paradis, ou la résilience après la guerre


1994, Beyrouth. Maya quitte Paris pour retrouver le Liban, son pays natal, afin d’y réaliser un film documentaire consacré à la reconstruction du centre-ville détruit pendant la guerre civile. Lors de ses repérages dans les ruines, elle trouve un journal intime posthume de 1978 ayant appartenu à une dénommée Noura, journaliste syrienne exilée, et les lettres de son amant turc Kamal...

mardi 9 janvier 2018

UN DRAGON SUR LE DIVAN

Un dragon sur un divan de psychanalyste …Le titre du livre de Pascale Hassoun peut paraître surprenant.. Peut-on imaginer le  dragon, animal mythique, aux multiples facettes, symbole de la culture chinoise,  s’installant sur un divan freudien ?

Tout au long de ce récit passionnant, issu de la rencontre de Pascale Hassoun avec Huo Datong, psychanalyste chinois formé en France, l’auteur nous fait part de sa rencontre avec la culture chinoise, les mythes fondateurs de l’empire du Milieu : l’importance du lien trans-générationnel, le culte de la pensée confucéenne, la place de l’enfant unique, la croyance karmique pour n’en citer que quelques-uns…



vendredi 5 janvier 2018

Alexis de TOCQUEVILLE, De la démocratie en Amérique

« Comment ça, Tocqueville ?! Mais enfin, n’avez-vous pas assez de nouveautés intéressantes à nous présenter, pour que vous nous infligiez ce vieux pensum que tout le monde a lu ?! ». Hélas ! A n’en pas douter je comprends bien votre remarque, mais permettez-moi de m’inscrire en faux. De la démocratie en Amérique est un livre exigeant, je me dois de vous le concéder. Mais tout exigeant soit-il, je ne vous accorde pas qu’il soit un pensum. Et quant à l’avoir lu…